Merci de respecter les droits d'auteurs et de ne pas reproduire les textes de ce blog sans autorisation préalable (me contacter). Les textes cités en 'chapeaux' sont du domaine public ou appartiennent à leurs auteurs respectifs.

N'hésitez pas à laisser des commentaires !

dimanche 15 février 2009

5 doigts d'une main...

Pouce !


"La vie n'est que bonheur !"
Claire De CASTELBAJAC


Comme les deux fleuves brillent tes yeux d'azur,
Et l'or de la vierge couronne ton front pur...
Elle que l'on révère aux hauts de Fourvière,
Ou qui trône en Bordeaux. Là, cinq vies se lièrent,
Cinq et plus... Enfant, de toute mon affection,
Je fais vœu que ton cœur soit entendu du lyon.




Index


"Quand je serai grande,
je serai Robin des Bois ou rien !"


Car l'on peut s'appuyer sur toi pour avancer
Se fier à ton conseil, par lui se relancer
Dans cette vie que tu aimes. Tu dis la Loi
Quand tu diriges nos sœurs en rondes aux bois
Robinson discret, joyeuse car en cette heur'
Tu t'appuies sur ton roc, ta chance et ton bonheur.




Majeur...


"All the world's a stage..."

SHAKESPEAR, As you like it


Mais le plus jeune et le plus fou et le moins moi.
Tu aimes à être vu : chaque jour est pour toi
Une scène de plus. Mais ton cœur parle vrai,
Et ton affection se fait jour sous tes traits
Ou ton attention pudique à nos soucis...
Toi le plus jeune et plus filou de mes amis.




Annulaire


"... Amis dans le Seigneur..."

(Claire CHATAIGNER)

Pourquoi quitter, ami, les fiefs d'Aliénor,
Ceux qui t'aiment ici et partir vers le nord ?
Mais tu reviens toujours chaque fois plus joyeux,
Et ton cœur n'est point sourd quand tu es loin des yeux.
Lors si nos deux routes divergent en chemin
Ayant même Départ, frère, auront même fin.




... et le petit dernier !


"Il y a dix-huit ans, naissait, près de Paris,
Un tout petit garçon, qui a beaucoup grandi... "

PAPINOU, 13 mars 2006
à mon cœur de tous les poètes le plus grand.


Je te regarde au travers de vingt ans ;
La photo d'hier m'arrête un instant...
Courte crevette aux petits poings crispés,
Tu reposes, fragile, enveloppé
D'étranges bulles. De cinq le premier,
Mais, humblement, de nous cinq le dernier...




***
Et à tous ceux que nous aimons...
Car nous ne sommes cinq que pour rayonner de cinq fois plus d'amitié !
Et de Son amour...




10 commentaires:

  1. Oui, il aura fallu attendre...
    Mais enfin, ils sont tous écrits !
    Il m'a donc fallu pas moins de 11 jours
    pour nous réunir tous les 5
    et vous dire combien je vous aime et vous estime
    par ma plume
    (qui se révèle être la grise mine
    d'un simple crayon de bois...)
    Je ne pouvais, je pense, écrire un poème pour toutes les personnes que j'estime et qui ont mon affection... Je laisse aussi mon envie me guider... Ne soyez pas déçus si vous n'avez pas "votre" poème... Je ne vous en garde pas moins dans mon cœur !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis sure que t'as mis "et le petit dernier" car tu savais pas que c'était l'auriculaire (Ou oriculaire.. HA ! J'sais pluus !)
    Très beau poème sinon ! =)
    Biz'

    RépondreSupprimer
  3. @ Céline : Je suis bien placé pour savoir qu'il s'agit de l'auriculaire ! Mais je trouvais que ce nom ne sonnait pas bien dans ce contexte... Le choix de ce titre est parfaitement volontaire. =P

    @ Léo : Merci à toi ! "Ton" poème a été le premier achevé. J'avais clairement l'impression de savoir où j'allais, même si ça ne vient jamais tout seul, il faut choisir ses mots pour se plier aux contraintes de la métrique tout en exprimant le plus essentiel de ce que l'on a dans le cœur... Surtout en 6 alexandrins seulement, c'était du condensé !
    Mais le résultat me satisfait pleinement, ce poème te dit bien des choses de ce que j'ai en moi...
    Et je me fais en prime le plaisir de jouer sur les mots pour te dire plusieurs choses dans les mêmes vers...
    Alors, pour le plaisir et l'émotion que j'ai eu à écrire ce poème, pour tous ce moments et ces sentiments qui en sont la source d'inspiration, pour toute notre amitié et tout ce que tu sais, MERCI à toi !
    MERCI à VOUS !

    RépondreSupprimer
  4. Quelle plume !
    C'est d'une qualité, autant pour la profondeur que pour le style, qui n'a rien à envier à qui que ce soit !

    RépondreSupprimer
  5. Merci Jean-Etienne... =)

    RépondreSupprimer
  6. Merci à vous !
    Ces poèmes c'est vous qui me les avez inspirés !
    Je suis très heureux de voir qu'ils vous plaisent, et très touché de votre réaction unanime ! =)

    RépondreSupprimer
  7. Ce poème m'émeut toujours autant, si ce n'est plus qu'avant...

    RépondreSupprimer
  8. Ça me touche beaucoup que tu me l'écrive, tu sais... =D

    RépondreSupprimer